Piscine – Piscines de loisir

Piscine – Piscine privée ou publique



Piscine privée



Piscines hors sol ou semi enterrées



L’installation d’une piscine hors sol nécessite une bonne préparation du sol où elle sera implantée. Le sol sera stabilisé, aplani et lissé. S’il y a des dénivellations, il faut enlever les parties hautes car les remblais ne sont pas toujours bien compactés. On peut laisser le sol tel quel ou le recouvrir de sable en une couche d’environ 3 cm d’épaisseur. Le meilleur serait de le couvrir d’une chape de béton armé et de protéger le contact du liner par l’intermédiaire d’un tapis imputrescible sur ce béton. Son implantation ne nécessite ni démarche administrative particulière, ni permis de construire.



La plupart des piscines hors sol nécessitent l’usage d’une échelle, l’installation d’une plateforme sur le rebord du bassin et la mise en place d’un dispositif de sécurité pour enfant. Elle a un prix abordable et intéressant. Elle répond bien aux contraintes d’espaces disponibles, surtout pour les petits espaces. Malgré la rapidité de son installation, la piscine hors sol s’intègre moins bien au paysage existant.



La catégorie des piscines hors sol comprend les piscines souples, à savoir, les piscines autoportantes à boudin supérieur ou celles qui comportent des armatures tubulaires, les piscines gonflables, les piscines tubulaires, les piscines rigides en résines en monoblocs, celles munies de structure en acier ou en bois que l’on pose sur le sol. Elles ont différentes formes, mais en général on trouve plus de formes rondes ou ovales. Leurs hauteurs sont aussi variées.



Au même titre que les piscines gonflables ou les piscines bois, les piscines hors sol ont en commun leur installation sur le sol. C’est son atout principal puisqu’il n’y a pas de gros travaux de terrassement à effectuer. En conséquence, c’est une solution abordable pour ne pas défigurer un jardin soigneusement aménagé. Les piscines sont livrées dans la majorité des cas en kit. Elles sont donc démontables et on peut les déplacer facilement comme on peut les installer rapidement.



Piscines enterrées



Piscine intérieure


Il est possible actuellement de concevoir une piscine à l’intérieure d’un domicile, dans une salle de la maison. C’est la piscine intérieure. Normalement, sa construction doit être prévue en même temps que celle de la maison où elle sera installée. Son implantation exige une bonne maîtrise de la technique et de la technologie utilisées pour sa mise en œuvre. Il faut laisser ce travail aux professionnels.



La piscine intérieure a souvent des dimensions assez restreintes, non seulement pour des raisons économiques mais aussi pour des raisons pratiques et utilitaires. On lui donnera des formes simples, faciles à mettre en œuvre. Son fond sera plutôt plat et sa profondeur ne dépasse pas les 1,50 mètres. Elle devrait avoir un système de chauffage intégré, pouvant fonctionner toute l’année.



Une telle piscine entraîne une forte humidité dans le milieu ambiant. Elle génère aussi de l’énergie calorifique et des odeurs dues aux produits de traitements qui sont incompatibles avec les contraintes des salles conçues pour vivre. Il faudrait l’isoler dans un local qui communique directement à la maison ou la mettre dans une dépendance ou éventuellement l’installer sous une véranda.



Il faut permettre une bonne circulation de l’air autour de la piscine en optant pour un plafond assez haut. Si le volume de son local est trop faible, la mise en place d’un système de ventilation serait nécessaire. L’adjonction d’un appareil de déshumidification s’avère aussi nécessaire. Ces dispositions permettront de sauvegarder les murs et les plafonds de ce local contre leur dégradation certaine. Les sanitaires doivent se trouver à proximité.



Des gens pensent couvrir une piscine extérieure déjà installée. Mais il y a beaucoup de difficultés à surmonter et si possible, il faudrait l’éviter. Toutefois, on peut exécuter cette action moyennant un coût de transformation onéreux.



Piscine à débordement


La piscine à débordement est conçue pour une raison d’esthétique. Le débordement donne un effet dit « lame d’eau » qui se noie avec l’horizon ou avec le paysage. Son but est de nettoyer la surface de l’eau sur une épaisseur de 3 mm environ. Le débordement d’eau sur un ou sur plusieurs côtés de la piscine entraîne les impuretés avec la circulation de l’eau. Il assure la fonction identique à celle d’un skimmer. L’intensité du débordement sera forte si on utilise deux pompes pour effectuer cette circulation d’eau.



Toutefois, le temps de filtration de l’eau reste trop rapide dans ce système. Dans la plupart des piscines familiales, le débordement est effectué sur un seul côté. L’accroissement du nombre de débordement sur une piscine augmente la difficulté pour la réaliser. Le débordement sur quatre côtés donne un effet dit miroir sur la piscine.



Le suivi de la filtration de l’eau dans une piscine à débordement est très différent de celui d’une piscine à skimmer. On récupère l’eau issue du débordement. Elle sera ensuite filtrée avant d’être reversée dans le bassin. La quantité d’eau de débordement peut augmenter d’un seul coup avec les mouvements des baigneurs ou l’apport soudain d’eau de pluie. Ces variations de volume sont régulées par l’installation d’un bac ou d’une goulotte tampon.



Au cas où il n’y a pas suffisamment de débordement, une goulotte tampon alimente la pompe afin qu’elle ne fonctionne pas à vide. Dans le cas de débordement abondant dû aux plongeons effectués par les baigneurs ou aux différents gestes aquatiques, un bac tampon absorbe le surplus d’eau pour permettre un bon travail du filtre. On estime le volume de ce bac à 10% du débit de la filtration. L’effet du débordement est dans l’eau qui tombe en chute. Le taux de gaz carbonique de l’eau peut ainsi baisser. Pour préserver son équilibre, on peut être amené à y faire une injection de gaz carbonique.



Piscine paysagée


Ce genre de piscine est conçu pour s’intégrer dans un fond de paysage, sans changer ni le cadre ni la partie environnante. Les contours sont étudiés de manière à ne pas créer des angles vifs et des lignes droites. L’harmonisation de la forme de la piscine par rapport au milieu nécessite l’utilisation du béton armé projeté par gunitage.



La technique du gunitage permet la réalisation des bassins aux formes courbes. Avec cette technique, courbes et contre-courbes sont faciles à réaliser. On peut concevoir de cette façon et aisément des îlots, des escaliers, des plages immergées, toutes les astuces que le paysage aurait besoin. La finition sera effectuée avec un enduisage clair pour que l’ensemble paraisse naturel. Toutefois, on peut utiliser une finition en polyester.



La piscine paysagée s’intègre parfaitement dans un jardin en prenant la précaution de l’aménager soigneusement. Le résultat des recherches du naturel pour certains jardins donne l’impression d’avoir chez soi un petit lagon. Ce genre de piscine est pourtant reproché par certaines personnes de fondre dans le décor du lieu où elle est installée.



Piscine publique



Surveillance



Les piscines publiques sont constituées d’un ou de plusieurs bassins. Leur accès est souvent payant. En France, les piscines publiques couvertes abritent en général un grand bassin ayant environ 25 mètres de long et de 10 à 20 mètres de large. Elles sont suivies de près par des maîtres-nageurs sauveteurs qui ont la compétence confirmée pour le sauvetage aquatique. Ils sont titulaires des diplômes correspondants.



Tous les cinq ans, les titulaires du brevet d’Etat de MNS et du BEESAN doivent passer un CAEP de MNS (Certificat d’Aptitude à l’Exercice de la Profession de Maître Nageur Sauveteur) pour pouvoir exercer leur profession. Avec ces deux brevets, les titulaires peuvent surveiller les bassins d’une piscine et enseigner la natation moyennant une rémunération. Tous les cinq ans, les titulaires du BNSSA subissent un examen de révision afin de contrôler leur aptitude à la natation et au sauvetage pour pouvoir exercer. Ce brevet ne les autorise aucunement à enseigner mais leur permet en dehors des dérogations citées plus haut à surveiller les baignades d’accès gratuit.



Le flux de sortie pour le BEESAN est inférieur à la demande de surveillance des piscines publiques. Ce fait cause une pénurie de main-d’œuvre pour le secteur. Avec la disparition progressive des brevets d’Etat de MNS, les pouvoirs publics se trouvent contraints d’autoriser sous dérogation, les titulaires du BNSSA pour effectuer la surveillance des piscines publiques sans la présence d’un titulaire de BEESAN.



Les variétés de piscine publique



Une piscine olympique est constituée par un long bassin de 50 mètres, ayant 25 mètres de large. Elle a un volume global de 3000 m3 et peut servir aux compétitions de niveau international, en particulier les Jeux olympiques. L’orientation moderne des activités aquatiques ne se limite plus sur l’usage de la piscine seule. On cherche à regrouper les différentes activités aquatiques en un lieu pour attirer les gens à les fréquenter un peu plus. Les simples piscines d’antan sont transformées en véritables centres aquatiques, complexes comprenant des équipements diversifiés.



On y trouve différents jeux, des toboggans, des piscines pour la nage à contre-courant, des rivières à courant, des cascades, des buses d’hydro-massage, des spas et dans certaines régions des piscines thermales. Par contre, des efforts particuliers notables ont été faits au niveau de l’accessibilité des lieux. On peut mettre en exergue l’installation d’ascenseurs, le balisage des points et endroits difficiles, l’utilisation d’une meilleure texture des carrelages, la mise en place des plaques en braille, l’adoption des bornes auditives. Dans la même optique, on cherche à exploiter l’utilisation de l’énergie renouvelable et la récupération des eaux pluviales dans ces centres pour améliorer leur coût d’exploitation.







Piscine – Piscine naturelle ou biologique et piscine de mer



Piscine naturelle ou biologique



Généralités



La piscine écologique ou piscine biologique est une combinaison effectuée avec le principe d’une piscine normale, mais stérile et d’un jardin aquatique. C’est un ensemble d’écosystème composé de faune et de flore qui maintient la qualité et l’équilibre de l’eau. L’action naturelle des bactéries et des plantes épurateurs effectue le travail offert par les produits chimiques et assure l’entretien de la piscine. Cette technique de traitement des eaux garantit l’obtention d’une eau naturellement saine, claire et limpide sans aucun ajout de produit chimique. La purification de l’eau par les plantes n’a aucune incidence nocive pour la santé, contrairement au traitement par le chlore qui peu augmenter la fréquence de l’asthme.



La circulation naturelle de l’eau nettoie la piscine biologique des résidus et des branchages divers. L’action naturelle des bactéries et des végétaux qui la compose effectue son épuration. Sa qualité est connue seulement après analyse de l’eau qu’elle contient. Sa structure est celle constituée depuis le départ par la nature (fond de terre avec ou sans végétation, paroi de terre ou de rocher).



Les piscines naturelles sont recensées par les responsables régionaux et classées dans les sites de la région. Pour qu’elles conviennent pour la baignade, il y a lieu de transformer parfois leur structure, enlever les blocs de rocher, effectuer un curage éventuel pour l’approfondir un peu plus. Pour des raisons de sécurité, des analyses de l’eau, des plantes aquatiques de la piscine et des différentes bestioles qui le peuplent s’avèrent nécessaires à des périodes régulières.



Conception



La piscine biologique est constituée de trois composantes principales dont le filtre bactérien naturel, le lagunage et le bassin pour le bain en milieu naturel. La plantation peut comprendre plusieurs zones comprenant des bassins de régénération et d’épuration de l’eau. On peut éventuellement introduire quelques poissons dans la zone de baignade. Ils contribuent au nettoyage de l’eau et du bassin par l’absorption de certaines impuretés. Les plantes absorbent les éléments minéraux en suspension dans le bassin et qui sont fournis par la décomposition des matières organiques (feuilles, branches immergées….) grâce à l’action de la microflore dans l’eau.



Les végétaux réapprovisionnent l’eau de la piscine en oxygène et absorbent le gaz carbonique qui s’y trouve. Les plantes servent à la fois pour l’esthétique du plan d’eau, à la filtration et à l’oxygénation de l’eau de la piscine. Il faut les choisir parmi les plantes aquatiques qui seront immergées dans le plan d’eau ou installées au bord du bassin. Leur choix dépend aussi du milieu d’implantation du bassin (altitude, températures minimale et maximale, lieu d’installation, taux d’exposition au soleil).



Il y a des plantes aquatiques destinées à la dépollution de l’eau. Elles éliminent les polluants minéraux ou biologiques. Pour le lagunage, il faut utiliser des plantes qui favorisent l’élimination des matières organiques et leur sédimentation. A titre d’exemple, on peut citer la pesse d’eau (Hippuris vulgaris), le nénuphar jaune (Nuphar luthea), la petite douve (Ranunculus flammula), la sagittaire double (Sagitaria japonica) et l’azollée (Azolla).



La taille des bassins d’épuration est adaptée au besoin de la piscine principale. Les concepteurs disposent de plusieurs formes esthétiques qui conviennent à tous les genres de jardins et qui les enrichissent tout au long de l’année. La surface nécessaire pour un bassin de traitement varie entre 50 et 100 mètres carrés. Plus elle est grande, plus l’équilibre s’effectue dans les meilleures conditions. Le seul apport technologique est une pompe qui servira à l’apport d’eau au début du système de filtrage. A cet effet, on peut profiter de l’énergie solaire.



Entretien



L’entretien des bassins biologiques consiste à nettoyer les fonds et à tailler les plantes tous les ans. La piscine biologique est remplie en une seule fois. Elle ne nécessite aucune vidange et elle n’a pas besoin d’être couverte par une bâche ou par des volets. Une analyse annuelle de l’eau suffit amplement pour garantir un bon fonctionnement de la piscine. Il n’y a pratiquement pas de consommation d’électricité et aucun achat de produit chimique. L’eau de la piscine écologique est toujours plus chaude que celle d’une piscine normale. Les aires de lagune et de régénération ne sont pas profondes. Elles jouent le rôle de capteurs de l’énergie solaire qui réchauffent rapidement l’eau en circulation dans le bassin.



La piscine écologique est un endroit où il y a beaucoup de vie. Elle apporte au jardin tout un monde d’amphibiens, des libellules et plusieurs autres animaux qui intéressent les oiseaux et les attirent dans le jardin. Les enfants aussi feront partie de ceux qui aimeront le contact avec la nature. Après la baignade, la structure environnante leur apprendra beaucoup de choses. Mais on peut imaginer toute une extension pour égayer davantage cet environnement. L’ajout d’une cascade, d’une rivière, d’une plage à galets, de jets d’eau, des jeux d’éclairage, des pontons et des terrasses pourrait faire partie d’un projet additionnel de la piscine biologique.



Les atouts de la piscine biologique



Les piscines naturelles ou biologiques sont des piscines aménagées dans le sol. Les systèmes de filtrage utilisés sont des systèmes entièrement écologiques basés sur l’emploi de plantes aquatiques intégrées de façon naturelle dans la piscine. Leurs installations ne suivent aucune formalité administrative particulière et n’a aucun impact foncier.



La piscine biologique respecte le milieu environnemental à condition de ne pas la polluer par la plongée dans le bassin d’une personne enduite de crème solaire par exemple. Elle ne pollue pas et n’a aucun rejet d’eau usée et chlorée comme pour les piscines standards. Elle exige moins d’entretien et elle reste belle toute l’année.



Le seul inconvénient est qu’au départ son coût d’installation est plus élevé que pour une piscine classique. Toutefois, il est possible de convertir une piscine standard en piscine biologique puisque la conception de base reste la même. Il faudrait une espace supplémentaire pour la mise en place du lagunage destiné aux plantes épuratrices.



Piscine de mer



Des piscines de mer étaient construites au début du XXème siècle, en particulier en Australie, dans de nombreux cas sur des caps élevés. On utilisait les bassins naturels encadrés par des rochers et qu’il suffisait de fermer par des murs de maçonnerie. Le renouvellement de l’eau se faisait à partir des réservoirs qui étaient remplis grâce à la marée ou par les eaux amenées pendant la marée haute. Aujourd’hui, il y a des piscines de mer dans des régions qui n’ont pas de plages.



Les avantages de ce genre de piscine sont d’abord l’utilisation de l’eau de mer naturelle, constamment rénovée. Il n’y a aucun souci de filtrage, ni de traitement à faire. Il n’y a pas de vidange à effectuer. Tout se passe d’une manière naturelle. Il n’y a aucun souci d’entretien à part l’inspection des lieux pour repérer et détruire ou signaler les rochers qui pourraient blesser les baigneurs.



Le seul risque à craindre serait la pollution en provenance des navires qui pourraient circuler à proximité de la piscine et les dégâts éventuels apportés par les tempêtes. Le seul coût se trouve au départ pour la confection des murs. L’inconvénient pourrait être l’éloignement de la piscine par rapport à la ville. Et ce type de piscines est propre aux régions côtières.


Droit d’auteur appartenant à la société Pixalione, (articles L. 111-1 et L. 123-1, du code de la propriété intellectuelle).

** FINANCEZ VOTRE ACHAT EN 12 SANS FRAIS. Notre offre de financement est valable sur l’ensemble du matériel en vente sur la boutique en ligne pour des montants compris entre 150€ et 21.500€. Pour un crédit accessoire à une vente d'un montant total de 1 200€. 12 mensualités de 100,00€ hors assurance facultative. Taux Annuel Effectif Global (TAEG) fixe de 0%. Taux débiteur fixe de 0%. Montant total dû par l'emprunteur au titre du crédit : 1 200,00€.

En cas de souscription par l'emprunteur à l'assurance facultative Sécurivie, le coût mensuel de l'assurance est de 2,55€ et s'ajoute aux mensualités ci-dessus. Le coût du crédit est pris en charge par le partenaire. Le Taux Annuel Effectif de l'assurance (TAEA) est de 4,775%. Le montant total dû par l'emprunteur au titre de l'assurance est de 30,60€ . Le Taux Annuel Effectif Global (TAEG) fixe de 0% , taux débiteur fixe de 0% pour une durée de 12 mois. Barèmes et conditions en vigueur au 12 janvier 2016 susceptibles de variation. Vous disposez d'un droit de rétractation. Offre réservée aux particuliers majeurs, sous réserve d'acceptation définitive du dossier par SOFINCO qui est une marque commerciale de CA Consumer Finance - S.A au capital de 460 157 919 € - Evry Siège Social, rue du Bois Sauvage 91038 Evry Cedex - 542 097 522 RCS Evry - Intermédiaire d'assurance, inscrit à l'ORIAS (Organisme pour le Registre des Intermédiaires d'Assurance) sous le n° 07 008 079 (www.orias.fr).

Livraison à domicile Qui sommes-nous? Paiement sécurisé Conditions générales de vente Satisfait ou remboursé Foire aux questions
Comparateur de prix Shopping.com Chronopost International Geodis Calberson La Poste Sofinco simulation de financement Banque Populaire Carte Aurore paiement Confiance Caisse d'epargne Mondial Relay
TOUTES NOS PROMOTIONS SONT VALABLES DANS LA LIMITE DES STOCKS DISPONIBLES

Vous êtes à la recherche d’une piscine hors sol ou enterrée pour profiter de votre jardin cet été ? Votre ancienne piscine a besoin d’un coup de neuf ? Habitat et Jardin vous propose tous les équipements et aménagements dont vous auriez besoin : liner, pompe à chaleur, robot piscine, etc.
NOS GUIDES D'ACHATS PISCINE
est un site de la société GECODIS SA au capital de 240 000 € – 32 Rue de ParadisPARIS 75010.
GECODIS.SA créée le 04/11/1998 est une filiale de ODAYA HOLDING au capital de 2.750.640,00 EURO.