Piscine – Les matériaux

Piscine – Les matériaux des piscines en kit



Généralités



Les piscines en kit sont destinées à être installées par l’acheteur avec l’aide de notices techniques ou de DVD pour le montage. Le kit piscine ou piscine modulaire est apparu dans les années soixante. Il permet d’économiser les frais de montage ou de la construction de la piscine. Toutefois, certains fournisseurs proposent des piscines avec assistance afin de garantir la réussite du montage.



Le kit piscine est confectionné en usine. En général, on trouve les éléments ci-après dans un kit piscine et qui diffèrent seulement par leur nombre. Il y a d’abord les pièces qui constituent la structure (bloc à bancher, panneaux en acier, polyester, aluminium, madriers bois, margelles). Viennent ensuite les accessoires indispensables : l’échelle, l’armoire ou le coffret électrique, la trousse d’entretien de l’eau (test du pH et du chlore) et le liner PVC pour l’étanchéité du bassin. Le système de filtration comprenant une pompe, un filtre, un skimmer, une prise balai de fond, un bloc support de filtre, les accessoires de plomberie (tuyaux rigides ou souples, coudes, tés, mamelons, raccord union, vannes, colle PVC) est tout aussi indispensable. On trouvera également une notice de montage (éventuellement avec DVD) comportant le numéro d’appel pour assistance, des accessoires supplémentaires selon le type de piscine acheté.



Classification



Sur le marché, on distingue deux classes principales de kit piscine : le kit à coffrage modulaire (blocs à bancher) et le kit à panneaux que l’on doit relier entre eux (aluminium, acier, polyester). On trouve aussi des piscines bois hors sol, semi-enterrées ou enterrées, sous forme de kit et comprenant la structure, l’équipement de filtration, le liner, l’échelle, la trousse d’entretien de l’eau de baignade.



Le kit piscine à panneaux permet la construction de piscine à débordement. Son montage est rapide et simple. Il s’agit de relier les panneaux entre eux par liaison verticale avec du mortier de pose, par boulonnage, clavetage ou par emboitement vertical. Le kit est composé de panneaux pour parois, pour les angles et des éléments pour les arrondis. Des jambes de force scellées sur le radier de fond soutiendront ces panneaux.



Plus récemment, des panneaux confectionnés avec divers matériaux modernes apparurent sur le marché. Ce sont des panneaux en matériaux composites, en PVC rigide alvéolaires ou à lames, en fibre de verre ou en polypropylène injecté. Il y a également des panneaux de béton, des panneaux métalliques en inox, en dural-inox ou en acier, voire des panneaux en polyéthylène au carbone.



Montage



La procédure de montage est pratiquement la même pour tous les kits. Elle consiste dans la mise en place du radier de fond, du montage de la structure sur ce radier et de la pose du revêtement en liner. S’y ajoute l’installation/raccordement des éléments de filtration et de circulation d’eau, le remblayage du vide entre paroi de la piscine et bord d’excavation. On procède ensuite au remplissage du bassin et à la mise en route des éléments filtrants.



Toutefois, pour le kit piscine en acier, les étapes suivantes sont de règle. Le terrassement et le nivellement de l’aire de pose, l’assemblage et calage de la structure, le scellement de la structure à l’aide d’un béton dosé à 350 Kg et la réalisation de la chape de fond à l’intérieur du bassin. A cette première étape, s’ajoutent l’installation des pièces de filtration, le branchement des tuyauteries, la pose des plots de soutien du chaînage en partie haute et le remblayage si nécessaire. Il faut conclure avec la pose du rail d’accroche du liner, le coulage du chaînage périphérique, l’installation des margelles, la mise en place du feutre de fond, la mise en place du liner et la mise en eau.



Le choix d’un kit piscine signifie que l’acheteur a un minimum de savoir faire pour effectuer les étapes du montage, aussi bien pour la maçonnerie que pour les branchements hydrauliques et électriques. Cependant, au moindre doute, il vaut mieux faire appel à l’assistance. Les parties non maîtrisées risquent d’entraîner des dégâts regrettables pour la piscine. Il faut s’assurer de terminer jusqu’à la fin un montage commencé. Il ne faut pas abandonner ou suspendre, pour une raison quelconque, une opération de pose des panneaux en béton, ni le coulage d’un béton dans les alvéoles ferraillés.



Piscine - Les matériaux traditionnels



Le béton



Les types de béton armé



Le béton armé coulé


C’est une technique qui nécessite le concours d’un professionnel. Les travaux commencent par la mise en place de la chape de propreté (environ 5 cm). Les parois verticales de la piscine sont formées à partir d’un coffrage de bois (la banche). On y insère le ferraillage qui se reposera aussi sur la chape. On coule le béton sur l’ensemble du ferraillage, d’une manière homogène et avec un bon tassement du matériau de manière à ne pas laisser de vide.



La coque béton ainsi obtenu sera en une seule pièce. Ce béton est traité pour assurer l’étanchéité, mais on lui adjoint une couche d’enduit hydrofuge sur tout son cuvellement intérieur. Ce type de construction de piscine convient pour les terrains accidentés et permet d’avoir de grands bassins à plonger. Les formes sinueuses sont cependant assez limitées à cause des problèmes de rigidité des panneaux de coffrage.



Le béton armé projeté


Cette technique venait des Etats Unis il y a trente ans. Elle utilise du béton armé projeté par gunitage. Elle a l’avantage d’être mise œuvre très rapidement, avec moins de coffrage et plus de liberté dans les formes par rapport au béton armé classique. Avec cette technique, il est possible d’implanter des piscines dans des endroits inaccessibles. En effet, avec le gunitage, le béton peut être acheminé à l’aide de tuyaux sur une grande distance (environ 200 mètres).



Le gunitage par voie sèche utilise la projection du béton à l’aide d’une lance reliée à un compresseur. Le béton est mouillé à la sortie du canon et projeté uniformément sur l’armature métallique jusqu’à son recouvrement total. Cette armature suit exactement les formes des parois du bassin de la piscine.



Le gunitage par voie humide utilise le même principe mais avec du béton préparé au préalable dans une bétonnière avant sa projection par le canon. Cette technique permet de finir un bassin en une journée. Comme le volume d’eau pour la mise en œuvre du béton est faible, les risques de rétraction sont limités.



Le béton renforcé en maçonnerie


Cette technique s’avère plus économique que le béton armé coulé ou celui projeté pour des dimensions de piscine raisonnables. Elle ressemble à celle utilisée pour la construction des maisons. Le radier est fait en chape armée de 15 cm environ. Les parois sont constituées de parpaings renforcés au niveau des angles, et avec des poteaux à chaque intervalle de 2,50 m.



Il comporte un chainage béton sur la partie haute et un ceinturage béton armé au niveau bas et à la partie moyenne, si le bassin a une profondeur de plus de 1,30 m. On applique un enduit de finition sur toute la face intérieure du bassin. Pour ce type de piscine, on utilise en général un revêtement d’étanchéité finition liner ou liner armé PVC pour assurer l’étanchéité du bassin.



Mise en œuvre de la dalle béton



Pré-installation


La mise en œuvre de la dalle béton est une étape nécessaire pour la mise en place de la piscine. La dalle doit être construite sur un terrain bien nivelé dans le but de garder la stabilité de l’eau de chaque côté de la piscine. Le béton est moulé dans un coffrage en bois de niveau 15 à 18 cm selon le modèle de la piscine. La dalle béton dépasse au minimum 20 cm de la surface occupée par la piscine.



Les étapes à suivre pour la construction de la dalle béton sont les suivantes. Tracez le périmètre de la dalle grâce à des cordeaux tendus entre les piquets. Bien vérifier l’équerrage à l’aide d’une équerre de maçonnerie. Prenez la longueur de l’un des grands côtés et coupez une planche selon cette longueur. Insérez cette planche sous le cordeau qui marque ce côté. Enfoncez un piquet aux extrémités et à l’extérieur du coffrage de sorte que sa tête apparaisse sur la partie supérieure de la planche. Contrôlez à l’aide d’un niveau à bulles que la planche est bien horizontale puis la clouer aux piquets avec des pointes d’environ 50 mm.



Ensuite, régler la pente des deux côtés adjacents pour avoir une valeur équivalente à 2cm/m. Cette technique peut être réalisée à l’aide du niveau à bulles. Clôturez le périmètre avec une dernière planche qui sera clouée aux piquets. Clouez les planches les unes aux autres et évitez de les recouper même si elles dépassent les limites extérieures du coffrage. Insérez des piquets contre l’extérieur du coffrage environ tous les 1 m pour parfaire le blocage. Une fois le béton coulé, aucune modification ne sera plus possible.



Pour la réalisation d’un coffrage curviligne (dalle aux contours arrondis), matérialisez une courbe à l’aide d’un tuyau d’arrosage ou une corde. Marquez le contour sur le sol puis placez des piquets distants de 1 m environ sur le tracé. Ensuite, serrez la planche avec un établi-étau. Faites des traits de scie sur la courbure environ tous les 5 cm. La profondeur de coupe doit être équivalente aux 2/3 de l’épaisseur de la planche. Posez la face striée de la planche vers l’intérieur de la courbe et procédez à la clouer à partir du milieu de la courbe.



Coulage du béton


Le coulage du béton nécessite au moins deux personnes. Elles peuvent couler 8 à 9 m2 de béton malaxé avant que celui-ci ne durcisse. Veillez à ralentir le séchage durant les jours suivant la coulée au moyen de feuilles de polyane pour éviter les fissurations des bords de la piscine.



Le processus de coulage du béton s’enchaîne comme suit. A l’aide d’un arrosoir ou au jet, arrosez la couche d’assise et le coffrage. Mettez, à quelques centimètres de l’assise, un treillis de ferraillage calé par des morceaux de briques. A partir du coin du coffrage, verser le béton et veillez à ce que le ferraillage y soit bien noyé. Pour chasser les bulles d’air, hachez le béton frais à coup de pelle surtout le long des parois du coffrage. Avec cette pelle, bien étaler le béton en l’élevant de 1 à 2 cm au dessus du coffrage. Veillez à remplir le coffrage de 1 à 1,50 m à partir du côté de départ.



Pour « tirer » le béton, employez une règle munie de chevron rigide plus long que la largeur du coffrage. L’autre assistant prend l’autre extrémité de la règle et commencez à aplanir la surface en faisant des petits bonds successifs. Pour combler les creux du nivelage, revenez sur le côté de départ et faites glisser la règle de manière à avoir un béton uniforme. Coulez le béton jusqu’au remplissage complet du coffrage.



Les atouts de la piscine en béton



Les piscines en béton présentent l’avantage de recevoir plusieurs types de revêtements. Le ciment utilisé comme liant passe partout, permet de fixer ces revêtements excepté le liner. Les piscines en béton sont réputées très dures. C’est surtout vrai pour la structure maçonnée de la piscine.



Cependant, malgré ses avantages, les piscines en béton possèdent des inconvénients. Leur réalisation prend assez de temps, alors il faut prendre en compte les conditions climatiques (intempéries par exemple). Les travaux doivent aussi être assurés par des professionnels pour assurer leur bonne exécution.



Le bois



Les propriétés du bois



Une piscine en bois offre une esthétique particulière surtout au milieu d’un jardin. Ces piscines s’intègrent bien au milieu et gardent une certaine homogénéité de nature. Le bois a des caractéristiques qui lui sont propres : la dureté, la durabilité naturelle, la résistance aux champignons et aux insectes, les caractéristiques physiques et mécaniques et la possibilité d’absorber les produits de traitement. La dureté du bois est fonction de sa nature et de l’écosystème de culture comme l’ensoleillement, la nature du terrain, la température, l’altitude, le mode de culture et le type de séchage qu’il a subi. Le bois dur convient bien aux plages et aux margelles.



La durabilité du bois est fonction de sa résistance à l’humidité et aux attaques des insectes xylophages. Selon la norme NF EN 335-2, le bois est classifié de la manière suivante : Classe I : bois sec avec une humidité inférieure à 20% que l’on utilise à l’intérieur comme les meubles et les parquets. Classe II : bois sec et humidité parfois supérieure à 20% que l’on utilise sous abri comme les charpentes. Classe III : bois soumis fréquemment à une humidité supérieure à 20%, sans stagnation d’eau que l’on utilise pour les menuiseries extérieures verticales recevant beaucoup la pluie comme le bardage et les fenêtres. Il est déconseillé pour les piscines même hors sol. Classe IV : bois humide en permanence, valeur supérieure à 20%, que l’on utilise pour la rétention et la stagnation d’eau, en contact avec le sol ou immergé, convient pour les piscines. Classe V: bois en contact avec l’eau de mer, que l’on utilise pour les appontements, les piliers, le bois immergé, convient bien aussi pour les piscines.



La détermination des classes est fonction de leur réaction à l’humidité. Le bois dans la classe I est du bois qui craint l’humidité. On l’utilise pour les travaux d’intérieur. Celui de la classe II est relatif au bois qui supporterait accidentellement et sur sa face extérieure l’humidité. Le bois de la classe III peut supporter l’alternance entre l’humidité et la sècheresse, mais qui ne tolère pas la présence d’une humidité permanente (cas de l’eau qui stagne sur sa surface). Le bois de la classe IV, utilisé pour les structures des piscines, des margelles et des aménagements autour des piscines résiste naturellement bien à l’humidité partielle ou totale.



Le bois issu des essences exotiques comme le teck, l’ipé, l’iroko, le doussié, le red cedar répond à cette contrainte. Il est imputrescible. L’iroko supporte très bien l’humidité mais se tord sous l’effet de la chaleur solaire. Le teck est naturellement anti-glissade même mouillé. On l’utilise pour les articles et équipements pour la plage. L’ipé, de part sa haute densité, coule dans l’eau. Le red cedar est un bois trop tendre pour une utilisation à la plage. Le doussié, le pin rouge du Nord, le pin sylvestre, le bois douglas, le moabit, l’angélique sont des essences qui conviennent bien pour tous les aménagements en extérieur pour le ponton, les plages, les terrasses.



La stabilité dimensionnelle du bois permet son utilisation en grande dimension dans la fabrication des piscines. Ceci évite les problèmes de fissurations et limite les déformations des éléments en bois. La possibilité d’imprégner le bois avec des produits de traitements contribue à la préservation de la longévité des ouvrages.



Le traitement du bois



Le traitement du bois en autoclave permet un traitement à cœur. Le bois de pin traité de cette manière est vidé textuellement de son contenu sous forme gazeux et liquides qui se trouve dans ses cellules. Il est remplacé par des produits insecticides et fongicides. Le bois de pin est moins cher que les essences exotiques, ce qui justifie son utilisation à grande échelle pour la piscine.



Le bois utilisé pour la confection des piscines provient d’essences issues de la classe IV, en général du bois de pin provenant de plusieurs régions. On emploie aussi le pin rouge du Nord traité en autoclave, le pin Sylvestre PEFC traité au tanalith. Le traitement du bois permet d’allonger significativement la durée de vie de la piscine.



Exemples de piscines en bois – piscines en bois de pin du nord et en bois de pin sylvestre PEFC



Piscines en bois de pin du nord


Une large sélection de piscines en bois est disponible sur le marché. On y trouve notamment :

- La piscine de forme octogonale en pin classe IV traité au tanalith. Elle est équipée de panneaux en aluminium, de 8 pans, de vanne 4 voies, d’une échelle extérieur et de tapis feutre. A part ces équipements, la piscine octogonale peut être munie d’éclairage, de filtration avec réchauffeur et de traitement UV.



- La piscine en kit ronde octogonale en pin rouge du nord classe 4 traité sous autoclave. Elle est équipée de liner 75/100ième, de filtration, de margelle en pin sylvestre, de feutre géotextile. C’est une production européenne.



- La piscine en kit hors sol, semi enterrée ou enterrée en pin traité sous autoclave classe IV de forme octogonale allongée. Elle est munie de filtration, de liner 75/100ième, de madriers, de tapis de sol et d’une échelle intérieure et extérieure.



- La piscine hors sol ronde (en kit) en bois de pin du nord classe 4 traité en autoclave. Elle est équipée de liner 75/100ième, de filtration, de margelle en sapin du nord, de feutre géotextile, et de coffre de filtration. C’est une production Française d’origine FSC.



- La piscine en bois de forme octogonale est munie de filtration, de pompe, de liner 60/100ième et de projecteur leds sur bloc hors bord (dalle béton non obligatoire). La piscine enfant octogonale en bois de pin d’épaisseur environ 30mm est munie de liner 45/100ième et de filtration à cartouche. La piscine enfant de forme hexagonale est fabriquée en bois de pin classe IV et est équipée de liner 45/100ième.



Piscines en bois de pin sylvestre PEFC ou en bois Douglas


Le choix de ce type de piscine est vaste, puisque l’on peut trouver :

- Une piscine octogonale en kit fabriquée en pin sylvestre PEFC traité sous autoclave. Elle est munie de margelle, de liner 75/100ième, de filtration à sable, de vannes multivoies et de cache angle. La piscine en bois de forme hexagonale qui est munie de filtration, de pompe, de liner 45/100ième, de kit hors bord PVC rassemblant le skimmer et le refoulement (la dalle en béton est non obligatoire).



- Une piscine hors sol ronde en kit fabriquée en bois de pin sylvestre traité sous autoclave est équipée de liner 75/100ième, de filtration à sable, de vanne à ¼ de tour, d’échelle intérieure en inox et extérieure en bois amovible, de tapis de sol feutre de fond et de paroi.



- Une piscine hors sol, semi enterrée ou enterrée en bois Douglas classe IV, de forme hexagonale. Elle est équipée de filtration à sable, de margelles en bois antidérapantes, de bâche hiver et de bâche à bulles.



L’acier



Les différents types d’acier



L’acier galvanisé


L’acier galvanisé possède une caractéristique mécanique remarquable. Il présente l’avantage d’être rigide, robuste et souple, permettant la conception de piscines avec des formes courbes dans une faible épaisseur par rapport au béton. La résistance mécanique de l’acier est connue depuis longtemps. Il est utilisé dans plusieurs domaines de l’industrie et de la construction. Sa robustesse, sa flexibilité, sa propriété anti corrosion le fait adopter pour la fabrication des ossatures de nombreux ouvrages de taille : ponts, tunnels, bâtiments. Son utilisation pour les piscines s’ajoute à tout cela.



La structure en panneaux d’acier galvanisé permet une installation de la piscine sur tout sol stabilisé. Le traitement de l’acier par galvanisation à chaud assure une longévité remarquable contre la rouille. De plus, les panneaux ainsi constitués résistent à des fortes pressions d’eau. Il n’est pas nécessaire de remblayer le pourtour de la piscine. Dans un autre sens, la vidange d’une telle piscine ne craint pas la pression exercée par la terre.



La pose des margelles et des plages périphériques ne nécessite aucun remplissage de la piscine comme pour d’autres matériaux. Les panneaux sont munis de jambes de force en cornière acier. L’assemblage des panneaux entre eux se fait par des boulons zingués. Certains concepteurs ont mis au point des panneaux d’acier avec imitation couleur bois ou en décor bois. D’autres ont préféré habiller la structure acier avec du bois de pin traité. Le mariage est réellement réussi et allie la résistance et la souplesse de forme à la chaleur du bois.



L’acier inox


Le terme « acier inoxydable » désigne un ensemble de plusieurs catégories d’aciers inoxydable qui sont définis et décrites dans la norme NF EN 10088-2. L’acier inox présente des qualités statiques indéniables. Il résiste à tous les agents chimiques, en particulier le chlore, ce qui favorise son utilisation pour les piscines haut de gamme. Il est anti corrosif et ne rouille pas. Ses caractéristiques mécaniques nettement plus hautes que celles des autres types d’acier, permettent son utilisation dans une structure de piscine autoportante. Il est déformable et on peut le mettre sous toutes les formes d’usage pour les constructions : feuille, tube, profilé, barre. Il a un aspect physique brillant et décoratif.



Il est aussi possible d’utiliser l’acier inox pour la confection directe du bassin d’une piscine. Les parois sont préfabriquées en usine sous forme de modules soudés. Ces modules comprennent tous les éléments pour la stabilité du bassin, la goulotte de débordement et les accessoires éventuels. Le fond est construit avec des plaques soudées entre elles. Ce procédé présente un double avantage: stabilité et étanchéité.



L’acier inox répond aux spécifications de la norme EN 10088 ou 316L. Les surfaces obtenues à l’intérieur du bassin sont lisses. Les constructeurs disposent des nuances d’acier conformes aux utilisations demandées par les clients. Ces nuances d’aciers diffèrent selon la nature de l’eau employée dans le bassin : eau salée, eau de mer, eau traitée avec différents produits corrosifs et selon le fonctionnement prévu pour l’acier : plaque de fond, de paroi, tuyau de vidange, tuyau de remplissage, goulotte de débordement.



Exemples de piscines en acier



De larges gammes de piscines (en kit) en acier sont disponibles sur le marché. Il existe

- La piscine hors sol en acier de forme ronde équipée de liner d’épaisseur 30/100ième , ou 40/100ième, de margelles, de renforts, de skimmer motorisé à cartouche et d’échelle de 2x4 marches. Piscine en acier hors sol de forme ronde qui peut également être munie d’échelle double avec plateforme, de liner 40/100ième, de margelles, de filtration à sable et de tapis de feutre.



- La piscine en acier ovale équipée de margelles (gros connecteur de margelles en résine sans jambe de force apparentes), de liner d’épaisseur 50/100ième, de filtration à sable EDG, d’échelle double résine et sécurité pour enfant, et de tapis de sol. Piscine en acier galvanisé de forme ronde munie de liner 50/100ième, de filtration à sable, de margelles en résine moulé et de feutre de fond. Son revêtement est laqué.



- La piscine hors sol en acier de forme ovale équipée de skimmer motorisé à cartouche, de renforts, de margelles, de filtration à sable, d’échelle 2x4 marches et de liner d’épaisseur 30/100ième ou 40/100ième. Piscine en acier ovale équipée de filtration, d’échelle en double résine et sécurité enfant. Elle est revêtue de liner d’épaisseur 50/100ième et de fixation à jonc, et munie de margelles et de tapis de sol imputrescible.



- La piscine hors sol en forme de huit munie de renforts, de margelles, de liner avec une épaisseur 40/100ième accompagné de rail d’accroche, de filtration à sable, de tapis de sol en polyéthylène et d’échelle 2x4 marches.



Des piscines hors sol constituées de bois et d’acier sont présentes sur le marché. Ce sont essentiellement :

- La piscine en acier et en aspect bois de forme ronde qui est munie de liner 50/100ième, de filtration à sable, de vanne top multivoies, de bâche à bulles, d’échelle double de sécurité avec plateforme et de tapis de sol.



- La piscine en acier et de décor en bois de forme ronde ou ovale équipée de filtration, de liner 40/100ième avec fixation overlap, et de tapis de sol. Piscine ronde avec paroi en acier et l’habillage en bois de pin classe IV traité sous autoclave ou de bois de pin sylvestre classe V est munie de filtration.



Les recommandations d’utilisation



Les parties métalliques sont conductrices d’électricité. Il est donc impératif d’assurer le bon isolement des circuits électriques (chauffage, éclairage, commande d’équipements). Tous les éléments métalliques qui composent la piscine (bassin, échelle, escalier, rampe, plots de départ) seront obligatoirement reliés à la terre. La mesure de la valeur de cette terre sera faite périodiquement tous les ans pour éviter toute électrocution aussi bien des usagers de la piscine que des agents d’entretien des équipements.



Les surfaces des parois et du fond étant lisses, il faut prévoir des parties antidérapantes adéquates sur les caillebotis des rigoles de débordement, sur les marches des escaliers et des échelles, sur le fond des parties pour non nageurs ou celui des bassins peu profonds, sur le mur de poussée des nageurs, sur toute partie susceptible de servir comme passage de l’homme. Ces dispositions sont conformes à la norme NF EN 13451-1 : 2001, ISO 5904 : 1961.



Les blocs à bancher



Généralités



Le bloc à bancher ressemble à un parpaing en ciment, confectionné en forme droite, incurvée, cintrée. Ils sont munis de cavités intérieures et ils n’ont pas de fond. Il existe aussi des blocs en polystyrène pour une structure légère ou en propylène pour une structure d’environ 15Kg maximum. On remplit les cavités intérieures avec du béton afin de renforcer la rigidité du bloc et d’assurer la stabilité de la structure du bassin de la piscine.



Il existe deux dimensions de blocs à bancher. Les blocs de 20 cm de largeur et les blocs de 27 cm de largeur. Ces derniers sont employés uniquement pour les piscines de grandes dimensions. Ils peuvent être neutres, pour la confection des parois, ou spécialisés. Ces derniers types de blocs ont des réservations pour recevoir des skimmers, l’équipement de refoulement, la prise balai et autres éléments.



Conseil de pose des blocs à bancher



Le montage commence par la mise en place d’un radier (dalle de fond). Une fois le radier coulé, les blocs sont empilés les uns sur les autres sur cette dalle de fond. Il faut les monter en les croisant, décalés régulièrement d’une couche à l’autre. On introduit les fers tors dans les parties vides des blocs, verticalement et horizontalement à chaque niveau de couche, avant de les remplir de béton. Dans chaque alvéole s’insère une semelle de reprise du radier pour garantir sa liaison correcte avec le mur.



La structure autoportante est composée de ces blocs, des fers tors et du béton. Durant le coulage du béton, les blocs sont immobilisés et calés. Le liner de la piscine est mis en place soigneusement avant l’installation du système de filtration et de conduite d’eau (skimmer, buse de refoulement, prise balai). Le vide entre la paroi extérieure du bassin et le bord de l’excavation sera rempli de terre.



Piscine - Les matériaux modernes



La résine polyester



Généralités



Le polyester est un matériau obtenu par synthèse du pétrole. Il existe toute une gamme de résines polyesters utilisées dans de nombreux domaines comme l’aéronautique, les accessoires pour le vêtement, les mobiliers, les voitures… Son application pour l’étanchéité d’une piscine fait partie de toutes ces applications.



La résine polyester composée d’armature en fibre de verre et de résine sert pour la fabrication de la coque de la piscine. Elle est moulée directement en usine de deux façons différentes et selon une technologie parfaitement maîtrisée : moulage en une seule pièce, ce qui donne la piscine monocoque rigide ou moulage en plusieurs pièces que l’on peut assembler pour constituer une seule pièce sur son lieu d’implantation. Cette dernière technique facilite le transport dans le cas d’une piscine encombrante. Son étanchéité est assurée par sa structure même. La finition de l’ensemble en gel-coat tous les dix ans garantit sa longévité. Elle peut avoir un fond plat ou un fond avec une pente faible.



Moulage



La résine s’apparente à un liquide transparent ayant une viscosité identique à celle de la peinture. Elle durcit avec la chaleur. L’élévation de la température peut se faire d’une manière chimique en mélangeant une quantité définie de catalyseur et d’accélérateur que l’on adjoint au produit.



La résine est dans un état fluide durant environ trente minutes et passe à l’état de pâte rapidement comme un gel avant de durcir complètement. Le maximum de durcissement est atteint en 24 heures. La résine devient fragile mécaniquement. Pour la rendre souple, il faut l’armer avec de la fibre de verre.



Pour une piscine, le polyester permet d’obtenir des formes quelconques en monocoque. On peut revêtir les surfaces en polyester avec des faïences ou d’émaux de Briare. Le polyester est un revêtement de haute qualité et durable. Il se dégrade lentement dans le temps. Il remplace le liner et améliore l’étanchéité d’un bassin. Il s’applique pratiquement sur tous les supports. En cas de nécessité, les parois en polyester sont réparables.



Piscine monocoque polyester



Installation



La piscine monocoque polyester est rapide à installer. Elle nécessite 3 jours du début des terrassements à la mise en eau. Il suffit de la poser directement dans le trou où le radier a été coulé en avance. Ce dernier est couvert d’une couche de gravier, elle même recouverte de géotextile imputrescible. Il faut placer des margelles aux abords de la piscine pour assurer la fixation de l’ensemble en terre. Ensuite on effectue les raccordements et on remblaie les côtés. Ces travaux nécessitent le concours de spécialistes. L’excavation doit être faite d’une manière professionnelle. Le drainage du terrain, la bonne exécution du radier et le bon remblayage sont des facteurs qui contribuent largement à la longévité de la piscine. Avant son installation, il faut effectuer une déclaration à la mairie pour le calcul de la taxe foncière.



La piscine monocoque peut être accompagnée par une série d’accessoires relatifs à la sécurité et au confort (abri, couverture, escalier, système de chauffage, traitement de l’eau automatisé ou non, volet roulant et autant d’équipements qui concernent les autres types de piscines). Son prix dépend de la qualité des composites employés pour sa confection, du modèle, des différents équipements qui l’accompagnent et des accessoires sélectionnés pour le type de piscine.



Conseils de mise en œuvre



Il y a deux techniques de mise en œuvre pour le polyester : par application manuelle de la résine, de la fibre de verre et des autres composants ou par projection à l’aide d’un appareil adéquat. En application manuelle, les couches sont régulières en aspect et en épaisseur. Mais le temps de mise en œuvre occupe plusieurs jours. En projection avec un appareil, le chantier dure moins longtemps, mais le revêtement sera moins résistant. Le mélange résine et fibre de verre est projeté en une fois mais non en couches successives.



Sa mise en œuvre en manuelle débute par la coupe des mats de verre aux dimensions voulues pour le bassin de la piscine. Les supports sont nettoyés et surfacés mécaniquement. On leur applique ensuite une première couche d’imprégnation en résine. Les couches successives des lés de mat de verre sont placées et imprégnées (en 3 x 300 gr ou en 2 x 450 gr) jusqu’à l’atteinte de l’épaisseur de base. Après durcissement, les surfaces sont meulées pour avoir un aspect lisse et sans défaut. On enlève les poussières et on effectue le lavage du bassin. L’eau est ensuite évacuée et il faut attendre le séchage du bassin avant d’appliquer la résine anticorrosion et contre le développement des champignons.



Lorsque les surfaces du bassin ont reçu un traitement anticorrosion, il faut leur appliquer deux à trois couches de gel-coat pour avoir un aspect brillant et uniforme. L’application du gel-coat doit se faire en manuelle pour ne pas polluer inutilement l’environ immédiat du bassin. Il y a différents coloris de gel-coat sur le marché.



Les surfaces reçoivent une première couche de gel-coat avant l’application de la couche finale colorée dans la teinte du bassin. Le durcissement du matériau dure 6 jours avant de pouvoir mettre en eau la piscine. Ce délai est nécessaire pour l’évacuation totale du solvant dans la résine. Il ne faut pas omettre le traitement en antidérapant des escaliers et des zones prévues pour le passage de l’homme.



Entretien du polyester



L’entretien du polyester comprend deux opérations différentes : le nettoyage et l’entretien régulier. Le nettoyage de la ligne d’eau se fait avec du vinaigre blanc dilué à l’eau. Il faut éviter l’usage des produits agressifs comme les acides afin de préserver le polyester des dégradations éventuelles.



L’entretien régulier de la piscine consiste à ne pas laisser le bassin vide pendant plus d’une semaine. Le revêtement risque de sécher et de craqueler. Il faut maintenir le pH de l’eau à 7,2 au maximum pour ne pas endommager le polyester avec la formation d’une couche calcaire. L’eau de la piscine doit être traitée pour éviter l’apparition d’algues et le ternissement de la teinte. Il faut effectuer un contrôle des joints au niveau des frises ou des mosaïques tous les deux ans.



Exemple de piscines monocoques



Piscine autoportante en polyester – Généralités, conception, les variétés de piscines autoportantes et exemples de piscines autoportantes


Généralités


La piscine autoportante est une piscine hors sol construite avec une structure résistante de manière qu’elle porte elle-même les charges exercées par l’eau sur ses parois. Elle n’exige aucun support extérieur. On l’appelle également piscine autoportée ou piscine auto-stable. Pour les piscines modernes, la structure est en polyester en une seule pièce. Elle s’élève au fur et à mesure que l’eau la remplit.



Néanmoins, une bonne installation permanente exige la mise en place d’une assise solide, nivelée et propre. Une dalle en béton serait préférable. Le choix d’une piscine autoportante sera déterminé par sa dimension, par le type de matériau qui constitue sa structure, sa forme, sa couleur, ses équipements de filtration, par la nature du matériau pour la paroi et son prix. Elle ne coûte pas cher.



Conception


La piscine autoportante la plus simple consiste en un bassin d’une certaine forme et de capacité d’accueil suffisante en eau pour permettre de s’immerger et de flotter. Elle comporte juste une bonde de vidange et le remplissage peut se faire à l’aide d’un simple tuyau d’arrosage. L’accès est facilité par l’usage d’un escabeau ou d’une petite échelle tant leur hauteur ne dépasse pas les 100 cm.



Les fabricants proposent plusieurs modèles au goût de chacun. Les piscines les plus courantes sont en PVC avec un liner en triple épaisseur, dotées d’un système de filtration à cartouche. Elles sont accompagnées d’un kit de maintenance comprenant une épuisette, un balai venturi et un skimmer. Parfois, elles sont livrées avec un tapis de sol et une échelle, selon la grandeur des piscines. Dans certaines marques, la piscine autoportante est construite en liner en trois couches renforcé avec une armature maille polyester. Pour d’autres, la piscine autoportante en kit a une structure composée d’une tresse polyester qui a une haute ténacité et enduite de PVC sur les faces intérieures et extérieures.



La piscine autoportante est aussi conçue avec d’autres types de matériaux comme l’acier, le bois, la combinaison acier-bois, en PVC, en liner, dans les deux modèles (enfant, normal). Il y a plusieurs formes de piscine autoportante sur le marché avec plusieurs dimensions. Leurs capacités d’accueil théorique diffèrent en fonction de leurs dimensions. On trouve des formes rondes, des formes rectangulaires ou des formes ovales qui peuvent recevoir 4 à 10 baigneurs.



La piscine autoportante présente l’avantage d’être facile à transporter, à installer et à déplacer si nécessaire. Elle est livrée sous forme de kit et son montage est rapide et simplifié par l’existence d’instructions qui sont sur notice ou sur DVD. Sa mise en place n’exige aucun permis de construire. On peut la poser dans un coin de jardin, au milieu d’une prairie ou d’une salle. Il suffit d’avoir un bon sens pratique dans la préparation du terrain d’accueil de la piscine.



Par contre, le chauffage de l’eau doit être surveillé de près car la température augmente très rapidement dans les piscines de petites dimensions. Le temps de filtration de l’eau doit être respecté à la lettre et le suivi du pH s’avère difficile. Le traitement de l’eau sera à contrôler sérieusement. La structure de la piscine autoportante à boudin est assez fragile et nécessite le choix d’un PVC épais.



Les variétés de piscines autoportantes


Piscine autoportante à boudin


La piscine autoportante à boudin supérieur s’avère actuellement la plus prisée et appréciée par les gens. Son montage se trouve parmi le plus simple. Il suffit de nettoyer le sol qui supportera la piscine et de l’aplanir. On met en place le tapis de sol et on y déploie la structure en polyester. On assure un bon lissage du fond. Ensuite, on effectue le branchement du système d’épuration et de filtrage de l’eau.



Le boudin est alors gonflé avec de l’air ou de la mousse. On fait un premier remplissage jusqu’à une hauteur d’environ 2 à 3 centimètres et on contrôle une dernière fois l’absence de plis au fond du bassin. C’est après qu’il faut le remplir jusqu’au boudin. On effectue le branchement de l’épurateur sur le secteur et la piscine est prête.



Piscine autoportante tubulaire


La piscine autoportante existe aussi en modèle tubulaire. Elle revient cher à l’achat mais elle est plus résistante que le modèle à boudin supérieur. Elle est confectionnée avec de la toile en PVC armée. La structure est formée avec des profilés tubulaires métalliques, laqués ou non. La toile s’élève au fur et à mesure que le niveau d’eau dans le bassin monte. La piscine tubulaire est conçue pour de grandes dimensions.



Le choix d’un modèle de cette piscine sera déterminé par la plus grande épaisseur de PVC constituant la structure et par la qualité du système de filtration de l’eau. A titre indicatif, le temps de filtration de l’eau en heure devrait avoir une valeur égale à la moitié de la valeur de sa température. Par exemple si l’eau est à 28°c, le temps de filtration doit être de 14 heures.



Exemples de piscines autoportantes


Vous trouverez ci-après quelques exemples de piscines autoportantes en kit diversifiées et ayant chacun leur propre caractéristique. On distingue la piscine tubulaire ovale ou allongée constituée d’une tresse polyester de haute ténacité avec enduction de PVC sur les deux faces. Elle est équipée de platine de filtration à sable.



Une piscine autoportante en kit de forme ronde fournie avec un DVD d’aide au montage est aussi disponible. Elle est équipée de PVC triple épaisseur et d’une bonde de vidange. Il y en a celle qui est livrée avec une filtration à cartouche. Piscine autoportante ronde équipée de liner 65/100ième composé de 3 couches avec armature de maille en polyester, de filtration épurateur à cartouche. La piscine autoportante munie de kit d’entretien, de pompe de filtration, de bâche et d’une échelle.



Piscine - Les revêtements



Le liner



Caractéristiques



Généralités


Le liner, genre d’enveloppe souple, étanche à l’eau, amovible et séparée du support, épouse les formes du bassin et constitue la partie intérieure de la piscine. Il est accroché sur des profilés sous margelles. Sa fabrication se fait industriellement à partir d’une membrane PVC spéciale piscine soudée à haute fréquence. La norme AFNOR de septembre 2005 stipule la durée de vie normale d’un liner qui est de l’ordre de 5 à 15 ans, sous réserve du respect des conditions de pose et d’entretien.



On obtient le liner par réchauffement du polymère qui résulte de la réaction chimique éthylène-acide chlorhydrique en présence d’oxygène. On y ajoute plusieurs adjuvants pour avoir le liner en PVC. Sa durabilité est obtenue en utilisant des plastifiants, des biocides (antifongiques et antibactériens) et des stabilisants anti-UV.



La couleur du liner joue un rôle important dans l’ornement de la piscine. Il existe en plusieurs modèles : en uni, en imprimé, avec ou sans frise, ce qui rend le choix pour un modèle difficile. Il y a plusieurs couleurs en uni : le blanc, le sable, le bleu clair, le bleu foncé et le vert et le choix d’une couleur alliée au style peut influer sur l’aspect final de la piscine. Beaucoup de gens s’orientent de plus en plus vers l’usage du liner pour leur piscine à cause des nombreuses possibilités esthétiques qu’il peut offrir. Il faut en conséquence choisir un liner en parfait accord avec le cadre général de la piscine à revêtir, avec le style de l’habitat, voire le paysage d’ensemble.



Dans le cas de l’adoption d’un liner avec frise, il faut connaître que la frise est rapportée par thermocollage sur la partie supérieure du liner. Cette opération se fait en usine. Le liner imprimé comporte un motif reporté par impression plusieurs fois sur toute la surface du liner. Le liner imprimé en frise ou liner moderne est une combinaison des deux modèles précités. Il a une frise sur sa partie haute et un motif imprimé sur toute sa surface. Les frises sont vernies, ce qui les rend faciles à nettoyer.



Epaisseur


Le type de bassin détermine en général le choix du liner correspondant. Dans une piscine hors sol, on emploi un liner fin, soit une épaisseur de 45/100ème. Dans une piscine enterrée, on utilise couramment un liner imprimé plus épais, de l’ordre de 75/100ème. L’usage de liners fins, donc fragiles, permet un changement fréquent de couleur et d’aspect de piscine. L’épaisseur de liner minimum est dans ce cas de 20/100ème. Mais il vaut mieux opter pour une épaisseur moyenne de 45 à 50/100ème.



L’usage fréquent de la piscine, la présence d’enfants ou l’adoption d’une grande piscine doit mener vers le choix d’un liner épais de 85/100ème. Ce type de liner coûte cher et le choix de coloris dans cette gamme est restreint. De plus, l’utilisation du liner épais entraîne l’addition d’une épaisseur supplémentaire avec du PVC armé pour renforcer la résistance.



Le liner en PVC armé a une épaisseur de 150/100ème. Il est résistant et dure suffisamment longtemps. Il n’a pas besoin de support. Il reste en place dans le bassin grâce à la pression de l’eau qui l’applique contre les parois et le fond. L’assise du bassin doit être drainée et ne doit pas être étanche. Le phénomène de condensation apporte 2 cl d’eau par m² de liner par jour et qu’il faut évacuer. Le liner PVC supporte les chocs, épouse les angles, les escaliers et les plages de piscine. Il peut recevoir sans problème les antidérapants.



Fixation


Le liner sera fixé à sa partie supérieure selon l’une des techniques suivantes. Fixation UNIBEAD, pour une piscine hors sol, où le liner est coupé à la dimension du bassin et attaché au bord supérieur avec un profilé en T. Fixation OVERLAP, pour les piscines hors sol ou enterrées, où le liner doit avoir un surplus de hauteur de 10 cm par rapport au bord supérieur de la piscine. Ces surplus sont ensuite rabattus et bloqués par des clips. On découpe ce qui dépasse pour finir.



Fixation HUNG, pour les piscines enterrées, où le liner est présenté en profilé. Un bourrelet en PVC soudé sur le pourtour de la poche permet la fixation au bord de la piscine grâce à un rail en PVC rigide ou en aluminium. On enlève ensuite tous les plis en aspirant l’air entre le liner et la paroi à l’aide d’un aspirateur. Le liner se plaque contre la paroi. Cette méthode est la plus en vogue. Il faut veiller à ce que liner soit posé à une température maximum de 15°C.



Montage du liner



La mise en œuvre du liner d’une piscine suit différentes étapes importantes pour garantir son installation. Pour éviter la formation de bourrelets, nuisibles à l’esthétique du liner, il vaut mieux confier le travail à un professionnel. Les mesures exactes du liner doivent être communiquées au fabricant. Ensuite, il faut commencer les travaux de nettoyage du bassin en enlevant les saletés et les débris et en effectuant le dépoussiérage minutieux. Il est recommandé de protéger le liner en l’isolant de la structure par une couche de feutre.



En cas de présence de plis lors de son montage, il faut remonter la source de l’anomalie mais ne pas découper le liner. Le liner en PVC armé peut avoir des défauts lors de leur assemblage par soudure électrique haute fréquence, contrairement aux liners classiques. Si la piscine est chauffée toute l’année à plus de 25°C, il faut utiliser le liner en PVC armé. Mais un liner classique que l’on change au bout de 10 ans coûte nettement moins cher que le liner en PVC armé.



Le tapis de sol sert à la protection du liner et confère un grand confort à la baignade. Le tapis de sol empêche la formation de plis lors de la pose du liner. De nombreux choix de tapis de sol sont mis en vente. On trouve les tapis de sol feutre pour piscine ronde ou ovale qui protègent le liner des aspérités du sol au fond du bassin et apportent un confort supplémentaire.



Dans une piscine en béton, le liner classique prend place dans le fond pour remplacer le carrelage. Son étanchéité est préservée grâce à un traitement anti-UV, ce qui protège aussi sa couleur contre le ternissement. Une couche de verni appliquée sur la surface protège le liner contre les frottements. Et un traitement anti-tâche ne serait pas superflu.



Exemples de liner



Un grand choix de liner est mis en vente sur le marché. On y découvre essentiellement le liner uni sur mesure de forme standard et avec un bon choix de coloris. Le liner se vend au mètre de surface. Le liner de forme libre et en mosaïque nécessite la consultation du vendeur.



Le liner uni pour piscine hors sol ronde est disponible en plusieurs tailles. Il est vendu avec le rail d’accrochage. Le liner pour piscine ovale existe avec rail d’accroche et en couleur unie ou décorée. Le liner pour piscine hors sol est disponible en couleur unie et en plusieurs tailles.



L’enduit



Généralités



L’enduit est une forme possible de revêtement sur le béton. Il a deux rôles spécifiques : soit imperméabiliser le bassin avant la pose d’un revêtement final, dans ce cas il est provisoire soit il assure l’imperméabilisation et la finition, auquel cas il est définitif.



Il y a 3 types d’enduits pour piscine : l’enduit classique, l’enduit silico-marbreux composé de poudre de marbre, de ciment, de colorant et de résine, et l’enduit perméabilisant. L’enduit ciment hydrofuge est un enduit classique employé pour lisser les bords de la piscine. Il n’est pas étanche mais il est mis provisoirement pour avoir une surface bien préparée pour recevoir un revêtement. On le recouvre de carrelage pour augmenter sa résistance ou on le peint.



Il y a enfin les enduits pour rendre les surfaces imperméables. Ils sont prêts à l’emploi et on les utilise pour recouvrir le béton ou les bétons banchés. La finition peut être faite avec des faïences, de la peinture ou on peut la laisser telle quelle. Un mauvais choix et une mauvaise mise en œuvre de l’enduit peut altérer l’étanchéité ou occasionner la dégradation de la piscine.



L’enduit sans liant ou enduit prêt à l’emploi est présenté sous deux formes différentes : en poudre qui sera dosé lors de sa mise en œuvre, il doit être utilisé par un professionnel. Ou encore prêt à l’emploi, donc il n’y a aucune composition à faire et l’application peut être effectuée par le propriétaire.



Conseils d’utilisation de l’enduit



Les surfaces d’application de l’enduit doit être propre pour garantir son accrochage. Tous les petits défauts, creux ou bosses, devront être lissés pour avoir un aspect de fond et de paroi parfaitement lisses et planes. L’application de l’enduit doit se faire en plusieurs couches successives. Lors de son application, il faut éviter les temps humides. L’application au soleil n’est pas non plus recommandée.



Les revêtements par un enduit ciment exigent un entretien soigné et régulier. Le temps de séchage doit être respecté avant d’utiliser à nouveau la piscine. Les enduits mixtes sont composés de résine, d’un époxy souple et la coloration se fait avec du quartz teinté. Le temps de séchage pour ces genres d’enduits est court.



Le carrelage



Généralités



Le carrelage se trouve dans la famille des revêtements qui dépendent du support. Il n’assure pas l’étanchéité du bassin de la piscine. Il y a trois sortes de carrelage : la pâte de verre, les émaux et la céramique. La pâte de verre et les émaux sont souvent présentés sous forme de carreaux que l’on assemble pour former des plaques. Ils ont une gamme de motifs et de couleurs pratiquement illimités. Leur pose est simple et pratique dans toutes les formes, droites en angles ou arrondies. Les émaux coûtent plus chers que la pâte de verre.



La céramique est présentée sous forme de dalles de dimensions plus importantes. De ce fait, on l’utilise beaucoup plus dans les piscines collectives que dans les piscines privées. La céramique est composée d’un support d’argile et d’un émail.



Conseils de pose des carrelages piscines (mettre un autre paragraphe)



L’étanchéité du bassin constitue la base fondamentale d’un revêtement. Avec le carrelage, il faut utiliser du mortier hydrofugé pour faire les joints. Malgré que le carrelage soit un revêtement résistant, il est conseillé d’ajouter de la résine latex au mortier pour parfaire l’étanchéité de la piscine.



La pose du carrelage ne pose pas beaucoup de problèmes par rapport aux autres types de revêtement. Toutefois la garantie des ouvrages doit être toujours assurée par un professionnel. Il s’agit là, comme pour l’utilisation des différents matériaux, d’une exigence, pour obtenir une piscine qui résistera au temps.



La peinture piscine



Il y a deux types de peinture pour piscine : la peinture plastique et la peinture pour ciment. La peinture plastique est à base de caoutchouc ou de résines de synthèse comme l’acrylique ou le polyuréthane. Elle est imperméable et élastique. La peinture ciment permet seulement une finition du bassin. Elle n’est pas imperméable donc elle nécessite l’application d’une couche d’enduit hydrofuge au préalable.



La peinture pour piscine devrait avoir les qualités ci-après : mise en œuvre facile, imperméable à l’eau, très bonne résistance aux produits chimiques et à l’alcalinité, excellente adhérence sur tous supports classiques, résistante aux UV et aux températures d’eau normales pour une piscine, être microporeuse, lavable et lessivable, rajeunissement par une autre peinture possible sans décapage.



Pour toute application de peinture neuve ou de rajeunissement, il faut bien préparer la surface d’application ou le support, la lisser et ne pas laisser apparaître le moindre défaut. Le support doit être sain, sans mousse ni dépôts calcaires. Les parties non adhérentes seront grattées, brossées et lavées. Les mousses devront être détruites avec des produits anti-mousses. Les dépôts calcaires seront lavés avec une solution d’acide chlorhydrique de 1 pour 6 ou 1 pour 8 litres d’eau. Le lessivage de la ligne d’eau se fera aussi avec cette solution afin d’éliminer les dépôts d’huile de bronzage et les dépôts atmosphériques. Il faut terminer par un bon rinçage et laisser sécher le tout avant d’appliquer la première couche de peinture. On peut utiliser éventuellement un nettoyeur haute pression.



Il faut éviter d’appliquer la peinture pendant les fortes chaleurs, les temps de forte humidité et les jours de grand vent. Le mieux serait de commencer la peinture très tôt le matin. Pour les piscines en béton, le ciment devrait avoir au moins 60 jours de séchage avant la peinture. Il faut attendre 5 jours après application de la peinture avant sa mise en eau.



En cas d’utilisation de peinture sur l’enduit de la piscine, il existe toute une gamme adéquate sur le marché. Il faut éviter les peinture-ciments, basiques et provisoires qui ne sont pas imperméables. Les peintures à base de résine protègent mieux l’enduit ciment.



Enfin, certaines zones du bassin doivent comporter des marquages de couleur (fond du bassin, paroi côté départ). Les peintures classiques ne peuvent pas servir pour cet effet. Elles ne s’accrochent pas sur des surfaces lisses plongées en permanence dans l’eau. Seul un traitement de surface permet d’obtenir l’effet de couleur inaltérable dans l’eau. Pendant l’hiver, les bassins en acier inox ne nécessitent pas de précautions particulières. Il faut vider les canalisations qui peuvent geler. Dans certains cas, l’apport d’antigel est recommandé. Les petits bassins peu profonds sont nettoyés correctement après vidange.


Droit d’auteur appartenant à la société Pixalione, (articles L. 111-1 et L. 123-1, du code de la propriété intellectuelle).

** FINANCEZ VOTRE ACHAT EN 12 SANS FRAIS. Notre offre de financement est valable sur l’ensemble du matériel en vente sur la boutique en ligne pour des montants compris entre 150€ et 21.500€. Pour un crédit accessoire à une vente d'un montant total de 1 200€. 12 mensualités de 100,00€ hors assurance facultative. Taux Annuel Effectif Global (TAEG) fixe de 0%. Taux débiteur fixe de 0%. Montant total dû par l'emprunteur au titre du crédit : 1 200,00€.

En cas de souscription par l'emprunteur à l'assurance facultative Sécurivie, le coût mensuel de l'assurance est de 2,55€ et s'ajoute aux mensualités ci-dessus. Le coût du crédit est pris en charge par le partenaire. Le Taux Annuel Effectif de l'assurance (TAEA) est de 4,775%. Le montant total dû par l'emprunteur au titre de l'assurance est de 30,60€ . Le Taux Annuel Effectif Global (TAEG) fixe de 0% , taux débiteur fixe de 0% pour une durée de 12 mois. Barèmes et conditions en vigueur au 12 janvier 2016 susceptibles de variation. Vous disposez d'un droit de rétractation. Offre réservée aux particuliers majeurs, sous réserve d'acceptation définitive du dossier par SOFINCO qui est une marque commerciale de CA Consumer Finance - S.A au capital de 460 157 919 € - Evry Siège Social, rue du Bois Sauvage 91038 Evry Cedex - 542 097 522 RCS Evry - Intermédiaire d'assurance, inscrit à l'ORIAS (Organisme pour le Registre des Intermédiaires d'Assurance) sous le n° 07 008 079 (www.orias.fr).

Livraison à domicile Qui sommes-nous? Paiement sécurisé Conditions générales de vente Satisfait ou remboursé Foire aux questions
Comparateur de prix Shopping.com Chronopost International Geodis Calberson La Poste Sofinco simulation de financement Banque Populaire Carte Aurore paiement Confiance Caisse d'epargne Mondial Relay
TOUTES NOS PROMOTIONS SONT VALABLES DANS LA LIMITE DES STOCKS DISPONIBLES

Habitat et Jardin s’engage à fournir à ses clients des produits de qualité. De cette façon vous êtes assuré d’investir dans une piscine dont les matériaux sont de qualité, et qui dureront dans le temps. Et pour leur assurer une longévité plus importante, nous vous recommandons de soigner leur entretien. Pourquoi ne pas opter pour la solution de facilité et laisser un robot piscine faire tout le travail à votre place ?
NOS GUIDES D'ACHATS PISCINE
est un site de la société GECODIS SA au capital de 240 000 € – 32 Rue de ParadisPARIS 75010.
GECODIS.SA créée le 04/11/1998 est une filiale de ODAYA HOLDING au capital de 2.750.640,00 EURO.